Plus des 2/3 des utilisateurs de Windows 10 n'ont pas encore installé la mise à jour d'octobre 2018.


En décembre 2018, Microsoft a annoncé avoir résolu tous les bogues et les problèmes signalés par les utilisateurs et ceux relevés par ses ingénieures pour la mise à jour Windows 10 October 2018. Le géant américain disait n'avoir connaissance d’aucun autre problème avec cette mise à jour. Microsoft a annoncé également que la mise à jour incluait des améliorations de qualité et encourageait donc les utilisateurs à la récupérer et à l’installer en toute quiétude. Cependant, deux mois après, en février 2019, seulement 21,2 % des utilisateurs de Windows 10 dans le monde avaient la dernière mise à jour installée, selon les derniers chiffres publiés par AdDuplex pendant ce mois-là.

Jusqu’à maintenant, il n’y a toujours pas d’affluence autour de la mise à jour Windows 10 October 2018, selon les dernières données d’AdDuplex, la grande majorité des utilisateurs de Windows 10 ne l’ayant toujours pas installée. Pendant ce temps, la mise à jour windows 10 mai 2019 est actuellement testée pour s'assurer qu'elle soit relativement exempte de bogues lorsqu'elle sera enfin disponible pour tous dans un mois. En début avril, Microsoft a fait une annonce qui pourrait inciter les utilisateurs de son OS à passer directement la prochaine mise à jour.


En effet, la firme a promis qu'avec Windows 10 19H1, la mise à jour Windows 10 qui était attendue pour avril 2019, mais qui ne sera disponible finalement qu’en mai 2019, les utilisateurs reprendront le contrôle de leur PC et des mises à jour. Ces derniers ne seront plus obligés de télécharger et d’installer les nouvelles mises à jour de fonctionnalités dès qu’elles seront disponibles. Dorénavant, une première partie de l’update se chargera d’abord de « Rechercher les mises à jour » au niveau des réglages, ciblera la recherche de nouveaux correctifs de sécurité et de patchs mensuels. Ensuite, une seconde composante de l’update sera chargée des mises à jour des fonctionnalités.

Les tests de la mise à jour Windows 10 mai 2019 ont déjà permis à Microsoft d’identifier un problème qui empêche l'installation de la mise à jour du système d'exploitation sur les systèmes avec une clé USB ou une carte SD connectée. En effet, d’après la firme, si vous tentez de passer à la mise à jour de mai 2019 à partir d'un ordinateur exécutant la mise à jour d'avril 2018 ou la mise à jour d'octobre 2018, la mise à niveau sera bloquée si un média externe est connecté.

Selon les explications de Microsoft :

« Une réaffectation de lecteur inappropriée peut se produire sur les ordinateurs éligibles disposant d'un périphérique USB externe ou d'une carte mémoire SD connectée lors de l'installation de la mise à jour de mai 2019. C'est pourquoi ces ordinateurs ne peuvent actuellement pas recevoir la mise à jour de mai 2019. Cela génère le message d'erreur mentionné dans la section "Symptômes" si la mise à niveau est tentée à nouveau sur un ordinateur affecté. »

Toutefois, dans son bulletin d'assistance du 26 avril, Microsoft avait également déclaré que ce problème serait résolu dans une future mise à jour de maintenance de Windows 10. Pour les Insiders, le problème sera résolu dans les versions 18877 et suivantes.

Chose promise chose due. Microsoft a publié Windows 10 Insider Preview Build 18885 avec les correctifs pour les problèmes d'affectation de lettre de lecteur qui pouvaient entraîner l'attribution inattendue d'une lettre de lecteur différente aux clés USB et aux cartes SD après la mise à niveau.

Avec ces changements et la date de publication de Windows 10 19H1 qui est proche, la mise à jour Windows 10 October 2018 s'avère être une cause perdue entre-temps. Alors que Microsoft avait facilité la procédure de mise à jour en confirmant en mars dernier sur son site Web que Windows 10 téléchargera automatiquement la mise à jour d’octobre 2018 sur les appareils admissibles si l’option mise à jour automatique est activée dans les paramètres Windows Update. Lorsque la mise à jour sera prête, il vous sera demandé de choisir un moment pour l’installer.

Selon les chiffres actualisés d’AdDuplex, seulement 29,3 % des utilisateurs de Windows 10 ont installé la mise à jour d’octobre 2018, soit une croissance de seulement 3 % par rapport au mois de mars, alors que de janvier à février, le chiffre avait presque doublé (de 12,4 % en janvier, il est passé à 21,2 % en février). En d'autres termes, plus des deux tiers des utilisateurs n'ont pas encore reçu la mise à jour ou ont choisi de ne pas s'en occuper et seraient probablement en train d’attendre pour passer directement à la version Windows 10 19H1.


La version d’avril 2018 est toujours installée chez 63,2 % des utilisateurs à travers le monde, d’après AdDuplex.

Source : AdDuplex, Développez.com

Recherche

Météo